Le rêve du mulet bleu cette muse a d'autres rimes



Dès l'aube un mulet bleu s'est figé comme un porc
Dans le bar de Cluny où Daniel fait la plonge.
On le dirait surpris par le philtre d'un songe,
Evadé du réel, béat sur ses pieds forts.

Oh ! bien loin de rêver, ce mulet bien retors
Fait dans notre taverne un geste de mensonge.
Dans l'immobilité que sa ruse prolonge,
Rien de nos mouvements n'échappe à son oeil d'or.

Qu'une mouche imprudente approche, l'air tranquille
Et prompt à la saisir avec un geste agile,
Il fera de sa vie errante, son festin.

Qu'importe à ce guetteur ce noble paysage ?
Seul un désir brutal remplit son coeur sauvage,
Et, svelte dans l'aurore, il incarne la Faim.



Un érudit fit une remarque sommaire.

Je croyais qu'à Cluny on était à l'abri des prédateurs, enfin, bon, heureusement qu'on ne risque pas trop de nous prendre, Cochonfucius et moi, pour des mouches, même après plusieurs pintes.

poesie.webnet.fr vous offre un poème au hasard