Vainement, hommage à Jacques Prévert
cette image hurle à la mort et traverse la Toile en poussant un collage berthelinesque

Cochonfucius essaya de se remémorer les beaux vers de Prévert
qui s'intitulent Vainement. Il y parvint presque.




Il crie que et que tout est fini
est lasse et son corps épuisé
Plein de m'appellent qui me détestent bien
Ces vieux me surveillent montre en main
Me supplient de sont morts d'un seul coup D'autres vivent encore et mangent Les autres les appellent et m'appellent qui sont morts déjà de leur vivant
N'ont jamais prétendu être des éléphants
Leur cerveau est reste au jardin tu peux l'y rencontrer


Un érudit fit un bref commentaire :

Je n'aimerais pas être un tel Avoir affaire à la mort, voir un pousser un mais surtout parcourir cela ne peut mener à rien de bon. Si encore il pouvait réparer notre S'il pouvait mieux vivre sa relation avec les ne serait-ce qu'en en leur temps ! Enfin, nous console en partie de tout cela. Mais ce serait mieux s'il restait des je cherche à en acheter près de chez moi. L'espoir fait quand même un peu vivre.

page initialement développée sur Bluemoon.


poesie.webnet.fr vous offre un poème au hasard