les affiches multicolores
Cochonfucius vu par Stéphane Cattaneo








Cette intervention parle des affiches qui ornent les murs d'un couloir sombre.

Les chimères parlent aux gargouilles qui observent le silence. Le jeu et la poésie prennent le contre-pied des routines. Des usages nouveaux apparaissent. En particulier, la constitution des galaxies personnelles devient un plaisir, témoin les armoiries quenaldiennes.

armoiries quenaldiennes

La science produit des idées. On peut consulter les acariens sur ce sujet. La géométrie du brouillard se réduit à ses structures essentielles. La nature de la réalité est au fond du pot de confiture.


Je suis ces quelques mots en savoureux costume, je vis dans le parfum des combustions d'encens. Sur les ailes d'un songe on me voit, me glissant au coeur de ton désir tendre comme une plume. Sur ta langue je bois la passion qui s'allume, j'appartiens à moitié à ce monde pensant et pour l'autre moitié, aux chants évanescents qui entourent ton coeur de bienfaisante brume. Ne méritant ce coeur, je ne suis que plaisirs allumés par un ange aux ailes du désir, explorant de la nuit les trésors incroyables. ...Si tu crois de mon âme être le découvreur, sache que tu pourrais te trouver dans l'erreur : tu n'as que le reflet de son sang sur le sable.


Toute la transcendance repose sur une exception. Et c'est une exception paradigmatique. Mais l'important aujourd'hui c'est de participer du bout des orteils. Le dilemme n'est pas une aporie. C'est juste un truc qui brille dans le noir.


edited by garden snails


Cela inclut des analyses des pratiques des ermites. Mais dans leur solitude, comment observer leurs gestes sans apporter du trouble à leur existence qui déjà n'est pas de la tarte ? Pour construire sa connaissance du monde, tout agent cognitif devra devenir une partie de ce monde. Et le monde sera aussi une partie de ce brave agent. On annoncera donc en conclusion les nouvelles perspectives d'un village qui n'a pas de nom. Nous ne donnons pas des réponses définitives, mais simplement nous trouvons des coïncidences pour impressionner le commun des mortels.


Quel autre moyen avons-nous d'exercer notre imagination et notre potentiel cognitif ?