encore un sonnet
Cochonfucius vu par Stéphane Cattaneo








Cette intervention prend la forme d'un sonnet.

S'agit-il d'un sonnet nocturne ? Peu importe.

un jardin

Au-dessus du jardin dansent les hirondelles,
Leurs enfants sont logés en haut de la maison.
Au jardin la chaleur ternit les floraisons,
Mais ces couleurs d'été, je les trouve assez belles.

Fleur qui à son destin ne semble pas fidèle
Transforme son aspect, non sans une raison,
Elle suit simplement le cours de la saison ;
L'an prochain nous aurons beaucoup de fleurs nouvelles.

Je reste sur un banc dans la fraîcheur du soir,
D'avoir un peu de pluie je caresse l'espoir.
L'hirondelle, en son vol, semble appeler l'orage.

Très jeune, j'adorais ce jardin merveilleux
Et je l'aime toujours, alors que je suis vieux
Et que j'y ai laissé pousser l'herbe sauvage.